E-commerce : le DQM, la nouvelle arme anti-fraude

E-commerce et fraude en ligne : le Data Quality Management, la nouvelle arme anti-fraude !

+ 14,3% entre 2016 et 2017, c’est le % de croissance des ventes en ligne dévoilé par la Fevad début février 2018, avec une nette accélération des ventes sur mobile (+38%). De bons résultats qui s’accompagnent inévitablement de fraudes, plaçant la France au niveau 3 sur une échelle de 0 à 4 (source Stripe). Selon la Banque Centrale Européenne, les transactions en ligne représenteraient 60% des fraudes commises en Europe, et pourrait coûter jusqu’à 7,5% du CA d’un e-commerçant !

Or, quand on sait que certains d’entre eux, et notamment les acteurs e-retail à gros volumes, affichent un taux de marge inférieur à 5%, on comprend vite que la lutte contre la fraude doit devenir un enjeu stratégique.

Pourtant 76% d’entre eux déclarent ne pas contrer la fraude (Etude Harris Interactive & DQE Software) ! Il devient donc urgent de déceler les tentatives de fraude avant la finalisation de la transaction !

data-quality-management-arme-anti-fraude

Comment identifier les fraudeurs en ligne ? Comment se prémunir contre de nouvelles tentatives de fraude ?

Confiez-nous un extract de votre base de données de « clients douteux » pour un audit gratuit afin que nous vous indiquions ceux qui étaient aisément décelables et les économies que vous auriez réalisées.

Pour bénéficier de cet audit sur un fichier de 1000 lignes maximum, merci de nous en faire la demande. Une fois les résultats de l’audit communiqués, ce fichier sera intégralement détruit.